Beef! le magazine culinaire pour hommes

Beef! Pour les hommes qui ont du goût


Image : BEEF! CÉOL PRESS

CÉOL PRESS – mars 2014.

Cible : ♂


 Caractéristiques

Magazine culinaire trimestriel, de type lifestyle avec des reportages, ciblant les hommes.
172 pages, 7,50€. Attention particulière portée au design, photos de produits brutes, cahier central détachable.


Justification / « bénéfices produit »

La gent féminine a décidé de prendre le pouvoir, au point que l’on trouve aujourd’hui des femmes à la tête de multinationales de la high-tech et même de l’automobile. Grand bien leur fasse. Profitons-en pour reprendre la place laissée libre en cuisine. Nous pourrons ainsi réaffirmer nos valeurs et redonner à la viande rouge, aux féculents, aux matières grasses toute la place qu’ils méritent.
BEEF!, qui connaît un succès incroyable outre-Rhin depuis 2009, débarque donc en France pour les mâles qui veulent renouer avec le vrai goût des choses.


Réception

Partagée. Beaucoup de réactions dénonçant le sexisme et la caricature « beauf » du magazine, notamment suite au communiqué de presse annonçant sa sortie.
Beaucoup de réactions positives également, louant un magazine « qui change un peu » – généralement sous couvert de « second degré », ignorant souvent (ou même réfutant totalement) le sexisme pourtant assumé de la publication.


Problème

✔ Injonctions à la virilité (passant notamment par des articles sur la viande, très connotée).
✔ Stéréotypes de genre – habitudes : la Femme mange light, l’Homme mange de la viande et du gras et ne rechigne pas devant les abats.
Exemple : « Le barbecue, c’est géant ! Chaud devant les filles ! […] Rassurez-vous : on a pensé aux légumes. » (site internet)
✔ Stéréotypes de genre – caractère : la Femme a des « lubies », elle est inconstante et change toujours d’avis. Elle est aussi très délicate avec sa « manie toute féminine » de laisser à d’autres une tache peu ragoûtante. (voir communiqué de presse)
✔ Stéréotypes de genre : l’Homme est fort et puissant , la Femme a besoin d’une machine (« Pétrir requiert force, vigueur et résistance physique »).


Réaction de la marque

  Quand je vois ce que fait une certaine presse féminine, qui met par exemple systématiquement en avant les régimes à l’approche de l’été, ou publie à tour de bras des articles sur comment garder son mec, je me demande si l’on ne se trompe pas de cible.
C’est surtout représentatif d’une société crispée sur les questions de genre après le débat sur le mariage pour tous, et les rumeurs sur la théorie du genre.

Alexandre Zalewski


Points bonus

✔ Hétérocentrisme
✔ « Mais c’est du second degré/de l’impertinence ! »


Contacter la marque

Site internet
Facebook / Twitter / Formulaire de contact / Contacts

Contact BEEF! : Rédaction : Alexandre Zalewski – a.zalewski@ceolpresse.fr / Cécile Maître – c.maitre@ceolpresse.fr



Voir aussi


Moi homme, moi manger viande et aimer gras – Meufs, Mélissa & Nora.
Beef! : nouveau magazine culinaire ou boucherie sexiste, Acrimed, Émilie Laystary

Beef! ça va pas du tout – L’Express, Ulla Majoube

l’interview du rédacteur en chef, Alexandre Zalewski – Geek & Food, Mariam Ndour

Le Dico des garçons – Édition Fleurus

dico des garçons article

Média-Participations – 2011

Cible : ♂


 Caractéristiques

Avec  une couverture imitation acier brossé et des teintes de bleus, le Dico des garçons ne fait pas vraiment mystère du public qu’il vise. Ce livre a été écrit par des hommes pour de jeunes hommes. Il est édité par les éditions Fleurus, édition d’inspiration catholique connue pour ses publications jeunesse et en particulier son Dico des filles.

Ni démago, ni moralo, ni macho, ni intello, ni porno, les garçons ont maintenant leur dico !

  • Tous les mots de la vie des garçons, de « abdos » à « zen », en passant par « bronx », « muer » et « slip ou caleçon ? »
  • Le Dico des garçons tient un discours vrai, qui ne se la joue pas « copain » mais qui est empathique, proche d’eux et de leur vie, pour que tous les garçons soient bien dans leurs baskets
  • Des textes drôles, courts et percutants
  • Un vrai Dico pour les mecs ! »

Justification / « bénéfices produit »

Plusieurs années après la création du Dico des filles  les éditions Fleurus se sont intéressées à un autre public, celui des adolescents de 12 à 16 ans.  Comme les jeunes garçons aussi se posent des questions sur eux, ce qui les entourent, etc… ce livre se donne pour rôle de répondre à toutes leurs interrogations.


Réception

Bonne. Les réactions ont été plutôt positives, l’initiative de s’intéresser aux jeunes garçons  a été valorisée. Néanmoins ce dico s’est moins diffusé dans le public que son homologue féminin, il n’y a eu à ce jour aucune réédition.


Problèmes

✔ Renforcement des stéréotypes de genre masculin (les garçons aiment le sport, draguer les filles, veulent être musclés, etc…)
✔ Bleu. Avec des couleurs froides et des matières « dures », cette couverture se veut virile.
✔ Utilisation de termes posant problème tel que celui « d’allumeuse » pour désigner certaines filles. Pour saisir toute l’ampleur du problème n’hésitez pas à aller voir cet article entre autres.


Points bonus

✔ Hétérocentrisme
✔ Ciscentrisme*

 


Contacter la marque

FLEURUS EDITIONS
 Facebook / Contact

Éditions Fleurus 
15-25 rue Moussorgski 75895 Paris cedex 18



 

Voir aussi


→ N’hésitez pas à feuilleter les pages du Dico des garçons pour vous faire une idée du contenu via ce lien !
→ Toutes les éditions de son homologue féminin.

Cette vidéo et toutes les autres de la série, une source inépuisable de clichés !

 

Le Dico des filles – Édition Fleurus

dico des filles 2014

Média-Participations – première édition 2002-2003

Cible : ♀


 Caractéristiques

Le Dico se fait scintillant cette année ! Retrouvez les 200 mots de la vie des filles dans un livre-objet sublime. Dès les premières pages du Dico, rendez-vous avec un cahier de tendances de 70 pages avec des articles mode et actu, des conseils beauté et plein d’autres surprises à découvrir.

Réédité par Fleurus, maison d’édition d’inspiration catholique, chaque année.


Justification / « bénéfices produit »

Depuis 12 ans le Dico des filles écrit par une femme pour des filles paraît chaque année. Son objectif est d’offrir aux jeunes filles d’aujourd’hui des explications sur elles-mêmes et le monde qui les entourent. La tranche d’âge visée est celle des 12-16 ans. En ne parlant qu’au féminin, ce dictionnaire veut persuader ses lectrices qu’il est la seule source d’information valable pour les guider dans une période délicate et importante de leur vie et les aider à devenir des adultes responsables et épanouies.


Réception

Considéré comme grand public d’années en années, les nouvelles éditions de cet ouvrage conservent un lectorat mais des protestations à l’encontre des publications se font régulièrement entendre. L’édition 2014 fut particulièrement malmenée avec de nombreux avis négatifs dans la presse féminine, sur des blogs ou encore beaucoup de réactions  sur les réseaux sociaux.


Problèmes

✔ Renforcement des stéréotypes de genre féminin (les filles aiment la mode, le rose, sont émotives etc…)
✔ Manque d’objectivité sur des sujets de société (IVG par ex.) avec en plus des tentations publicitaires, erreurs concernant des faits vérifiables.
✔ Rose. Couverture très « girly » avec des couleurs féminines, des pétales de fleurs, du brillant etc…


Points bonus

✔ Hétérocentrisme
✔ Ciscentrisme*

 


Contacter la marque

FLEURUS EDITIONS
Twitter / Facebook / Contact

Éditions Fleurus 
15-25 rue Moussorgski 75895 Paris cedex 18



 

Voir aussi


Diamond spirit, Karen Wood, Édition Fleurus. Un des innombrables livres recommandés par le Dico des filles à ses lectrices !
→ Tous les autres « Dico » qui sont sortis précédemment.
Le Dico des garçons – Éditions Fleurus, Jean-François Patarin, Pierre Malherbet & Hugues-Olivier Dumez. Tout aussi cliché.

→ « Mme Déjantée » commente et nous montre des extraits du Dico 2014 via ces tweets.
Adolescence et homosexualité: les étranges conseils du «Dico des filles» – Mediapart, Judith Silberfeld
Dico des filles – Madmoizelle, Sophie-Pierre Pernaut.

 

Le PC pour les Nulles – Édition First

Éditions First – première édition mai 2008.

Cible : ♀


 Caractéristiques

 Débarrassé de considérations techniques ennuyeuses, ce livre se concentre sur l’aspect pratique et ludique du PC. Bien entendu, il faudra passer par l’apprentissage de Windows 7, le véritable centre de contrôle de l’ordinateur, mais c’est promis, on ne vous donnera que les notions indispensables à votre survie dans « cet univers hostile ».

Au programme :

Le choix du prénom / Lui trouver une place dans la maison /L’heure des branchements et premiers gazouillis / … / À la découverte du monde : ses premiers pas sur Internet / Faire des achats, participer à des enchères sur eBay, preparer des vacances, réserver des billets d’avion /…


Justification / « bénéfices produit »

 Vous êtes nulle en informatique ? Ça tombe bien, nous aussi ! Avec Le PC pour les Nulles, conçu par une femme, pour des femmes, vous n’allez plus jamais vous laisser impressionner par un tas de ferraille (votre ordinateur, pas votre voiture – ça, c’est une autre histoire…) ! Vous avez dompté votre homme ? Faites-en autant avec votre PC ! Il va vous obéir à la souris et à l’œil ! De l’achat de votre ordinateur au téléchargement (légal, of course !), en passant par les 10 bourdes à ne pas commettre, sans oublier l’initiation à Microsoft Word, Excel et Internet adaptée à vos besoins, Le PC pour les Nulles va devenir votre meilleure copine ! Dans ce livre, le jargon pour informaticien-boutonneux-à-lunettes est strictement interdit ! On est entre filles, non ?


Réception

/


Problème

✔ Stéréotypes de genre (compétences : la Femme n’y connaît rien en informatique ou en conduite et ne comprend pas les termes techniques)
✔ Stéréotypes de genre (intérêts : bébés, shopping, planifier les vacances)
✔ Rose


Points bonus

✔ Hétérocentrisme (description éditeur)


Contacter la marque

Page du livre Édition First
Twitter / Facebook / Contact

Éditions First & First Interactive · Collection Pour les Nuls
12 avenue d’Italie 75013 Paris



Voir aussi


Le Mac pour les Nulles, Françoise Otwaschkau, Édition First
L’iPad pour les Nulles, Françoise Otwaschkau, Édition First
Internet pour les Nuls, Françoise Otwaschkau, Édition First