« Soirée Fille » & « On joue ! » – Apéricube

Apéricubes Soirée filles

Apéricubes On joue

Captures d’écran du site Apéricube / BEL.

Bel – février 2011.

Cible : ♀ / ♂


 Caractéristiques

Deux assortiments sortis en même temps, l’un explicitement destiné aux « filles » et l’autre aux hommes.

L’assortiment « Soirée filles » est présenté dans un emballage rose et brillant, avec de petits motifs floraux. Les saveurs proposées sont « Chèvre », « Légumes du soleil » et « Poêlée de Saint-Jacques ».

L’assortiment « On joue ! » est présenté dans un emballage évoquant un tapis de jeu : vert, avec un motif de jetons et des cartes. Les saveurs proposées sont « Poulet grillé », « Emmental gratiné » et « Pizza ».


Justification / « bénéfices produit »

La marque a voulu des assortiments qui « joue[nt] la carte de la convivialité et du partage. »


Réception

Plusieurs articles sur internet mettant en avant le sexisme de ces deux assortiments.


Problème

✔ Rose (packaging)
✔ Stéréotypes de genre : goûts/habitudes de vie (la Femme, créature raffinée et perpétuellement au régime, aime les légumes et la coquille Saint-Jacques ; l’Homme lui ne se nourrit que de junk food grasse et frite)
✔ Stéréotypes de genre : intérêts (la Femme babille en troupeau, l’Homme aime le poker)
✔ Infantilisation (nom) : utilisation du terme « filles », au lieu de « femmes » pour l’assortiment féminin. Voir ici (EN).
✔ Vocabulaire de la compétition pour l’assortiment masculin (« que le meilleur gagne », univers de jeu)


+ d’infos

Ces deux assortiments ne sont plus disponibles à la vente. Difficile de savoir ce qui en a motivé le retrait, Apéricube étant une marque vivante qui propose et retire des saveurs et des assortiments régulièrement.
En 2011, les trois saveurs « Soirées filles » étaient déjà sorties dans divers assortiments, « Poulet grillé » et « Emmental gratiné » dans des éditions limitées ; elles existent toujours dans d’autres assortiments. Seule la saveur « Pizza » était inédite au moment du lancement, et elle n’existe plus aujourd’hui.



Voir aussi


L’assortiment « Y a match », venu compléter la gamme un an plus tard – À vos assiettes

Apéricube réinvente l’apéritif avec le fromage sexiste – Le Plus, Ève Gratien
Apéricube Soirée fille, le fromage misogyne vachement bête – Cocotte Moreau

Publicités