Kinder Surprise – Kinder

Kinder Maxi Surprise

Maxi Kinder Surprise. Image : Ferrero / Kinder

Ferrero – 1974, genré mi-2013.

Cible : ♀ / ♂


 Caractéristiques

Ces petits œufs célèbres se présentent à l’unité ou par boîte de trois, emballés dans un papier d’aluminium aux couleurs de la marque, rouge et blanc. Depuis 2013, les jouets surprises sont divisés en deux catégories, « fille » et « garçon ». L’emballage du  Kinder « fille » s’est alors paré d’une teinte supplémentaire, le rose.

Pour les grandes occasions (Noël, Pâques…), ils existent en version géante :  Maxi Kinder Surprise. Ceux-ci existent en trois formats. Cette année, le 220 grammes est neutre, vert, et propose un jouet Looney Tunes ; les petit et grand formats sont disponibles en version fille et garçon, avec des jouets Winx / The Avengers pour l’un et Cars / Princesses Disney pour l’autre.

Ces versions sont emballées dans un papier rose ou bleu, sur lequel il est expressément écrit « Fille » et « Garçon » .


Justification / « bénéfices produit »

66% de parents trouvent qu’avoir des œufs Kinder Surprise bleus et roses les a aidé·e·s à savoir lequel acheter pour leur enfant


Réception

L’idée n’a pas été bien reçue partout, le Kinder Surprise ayant été depuis sa naissance une friandise et un jouet neutre. Les plaintes portant notamment sur l’absence de surprise, les enfants connaissant dorénavant à l’avance le jouet qu’ils vont y trouver.
Quelques tweets (EN) s’en plaignent également.

Cependant, de nombreuses personnes ont plébiscité les Kinder « pour filles », insistant sur le fait de devoir laisser les filles rêver à être des princesses et de ne pas choisir le jouet pour elles – étrange lorsque l’on considère que c’est précisément ce qui est reproché à Kinder. (voir les commentaires de l’article de Terra Femina, plus bas.)


Problème

✔ Rose
✔ Stéréotypes de genre : goûts (les filles aiment les princesses et les fées, les garçons aiment les voitures et les super-héros ; on sous-entend que les enfants ne peuvent apprécier les mêmes jouets)
✔ Le masculin comme neutre par défaut : les Kinder Surprise normaux sont désormais divisés en « fille » et « garçon » ; pourtant, seul l’emballage de la version « fille » a été modifié (peint en rose). L’emballage « garçon » est le même que le Kinder d’origine.


Réaction de la marque

À l’une de ses clientes (Royaume-Uni, octobre 2013), qui se plaignait des nouveaux œufs genrés, Kinder a répondu :

Nous ne promouvons pas nos produits comme spécifiques à un genre. En fait, Kinder Surprise Bleu et Rose offre une gamme de nouveaux jouets intéressants dans des œufs colorés qui aident les parents et grands-parents à naviguer dans le rayon et à prendre leurs décisions de consommateurs·trices en se basant sur ce qui est pertinent ou non pour leurs enfants ou petits-enfants.


Points bonus

✔ Kinder UK a prétendu ne pas genrer ses produits (il n’était effectivement pas écrit « pour garçon » ou « pour fille » sur l’édition en question ; c’est bien le cas de l’édition française de Pâques), devenant de ce fait la seule marque au monde ignorant la connotation actuelle des couleurs bleu et rose, et notamment de leur association dans les rayons jouets.
✔ Pour parler de ses employé·e·s, Kinder propose sur son site un onglet « Les Hommes ».


Contacter la marque

Page du Maxi Kinder Surprise
Facebook / Contact

Ferrero France Service consommateurs
B.P.58 76131 Mont-Saint-Aignan Cedex

0800 653 653



Voir aussi


Ferrero invente le Kinder « mauvaise » surprise – Kesako, Florence Poirier
Du rose pour les poupées, du bleu pour les voitures, mais Kinder Surprise assure ne pas être sexiste – Yagg, Julien Massillon
Kinder Surprise pour fille : l’Allemagne féministe dénonce la « pink hystérie » – Terra Femina